Accueil > Uncategorized > On continue à nous prendre pour des cons !

On continue à nous prendre pour des cons !

martine

Vaillant boucle la commission :

Daniel Vaillant est avant tout celui qui présidera la « commission de récolement » des résultats lundi et mardi. Donc l’issue de cette election au PS est partie entre ses mains

Cette commission réunira des représentants des trois candidats au premier tour de scrutin, Martine Aubry, Ségolène Royal et Benoît Hamon. Pourquoi les trois candidats du premier tour quand c’est le second tour qui est contesté ? C’est une très bonne question mais en fait on ne sait pas…

Donc pour résumer le camp Royal sera face au président Vaillant, le camp Aubry et le camp Hamon pendant deux jours. Une balance bien équilibrée qui va assurer sans aucun doute un examen serein de la situation.

Publicités
Catégories :Uncategorized
  1. Waldo Kanto
    novembre 24, 2008 à 3:22

    Vaillant le jospiniste n’a vraiment pas le nom de son caractère. Bien plus Vaillant est Jean-Pierre Chevènement qui ose approuver le programme de Ségolène, et propose un autre vote sur les programmes.

    Chevènement: le PS devrait «revoter» et «remettre du contenu politique»
    Dépêche AFP, dimanche 23 novembre 2008, 20h21.

    Jean-Pierre Chevènement a estimé dimanche que le PS devrait « organiser un nouveau vote » pour départager Martine Aubry et Ségolène Royal, mais devrait surtout « remettre du contenu politique » dans son projet.

    « Cela se joue vraiment à quelques voix. Cela n’a pas beaucoup de sens de décider que l’une ou l’autre l’a vraiment emporté. (…) Les dirigeants socialistes seraient bien inspirés d’organiser un nouveau vote, » a jugé le président du Mouvement républicain et citoyen (MRC), au « Forum » de Radio-J.

    « Il faudrait surtout remettre du contenu politique », a poursuivi le sénateur du Territoire de Belfort, « faire en sorte qu’une nouvelle élection intervienne sur la base de deux textes où chacune des protagonistes préciserait ce que sont son projet, son programme, ses objectifs ».

    « Ce qui me frappe c’est l’absence totale de débat d’idées au congrès de Reims », a estimé l’ancien ministre qui a quitté le PS en 1993.

    M. Chevènement, qui avait soutenu Mme Royal à la présidentielle de 2007, a jugé qu’il fallait « que le Parti socialiste s’ouvre, qu’il accepte l’idée d’un grand parti et peut-être provisoirement d’une fédération ou d’une confédération avec la responsabilité d’organiser ces vastes primaires présidentielles où tous les sympathisants de la gauche (…) pourront venir s’exprimer ».

    ça tombe bien cette dernière phrase, c’est quasiment le projet de Désirs d’Avenir !

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :