Accueil > Nouvel Ordre Mondial, politique, Segolène Royal > Sarkaubrie : les jours des Royalistes sont comptés …

Sarkaubrie : les jours des Royalistes sont comptés …

Aubry première secrétaire adoubée et voici que se met en place immédiatement le processus de mise à mort – d’euthanasie – de Segolène Royal et de tous ceux qui vont continuer à la suivre … Entendons par là qu’il n’y a plus aucun espoir, avec le cabinet d’Aubry, pour envisager ni cohabitation, ni partage, ni respect.
On nous aurait mis à la porte manu militari – que l’effet eût été identique en tous points. La chasse Socialiste est bien gardée. Nous sommes définitivement OUT !
Voici deux textes qui résument parfaitement la chose atroce à laquelle nous sommes confrontés en tant que groupe Socialiste désormais dissident au PS : notre mort possible, proche, mais pas inéluctable … Alors , réfléchissons mais vite !
Wildo


Guesde et Jaurès, avant Aubry et Royal

extrait de l’article du temps.ch :

Aubry de formation technocratique et planificatrice, a finalement réuni l’ensemble des courants qui se rattachent de près ou de loin à cette source marxiste du socialisme, venue d’Allemagne à la toute fin du XIXe siècle et qui a aussi baigné la Belgique, avec ses mots clés, prolétariat, parti, programme, lutte de classes.

Culturellement, c’est donc une France du Nord qui est représentée par Martine Aubry à la tête du Parti socialiste, une France rationaliste, organisatrice, dirigiste, planificatrice.

Tandis que Ségolène Royal séduit les fédérations du Sud, autre culture, autre tradition. Là, dans le «Midi rouge», on dit, façon Jean Jaurès, peuple plutôt que classe; on pense à la république au moins autant qu’au parti; on table sur la liberté plutôt que la discipline; on vise le progrès social plutôt que la lutte de classes permanente.

Parachutée en Poitou-Charentes, Royal se rattache avec aise au socialisme jauréssien du cru, l’autre moitié, non marxiste, du socialisme français, toujours restée identifiable à travers les vicissitudes de l’histoire du PS.

et en complèment ce bon billet de Bornéo :
La France récupére un parti bolchévique ! Quel avenir pour vos désirs ?

Quelle va être la stratégie des putschistes du NPA (nouveau Parti d’apparatchiks) ou du PSS parti des socialistes sectaires dans les mois à venir ?

Observons qu’ils ont la caisse. C’était l’objectif. Priver tout représentant de la motion majoritaire du droit de se déplacer pour tenir meeting avec indemnités.

Mais ils ne vont pas s’en tenir là.

Ils se doivent comme tout bon Bolchevik exclure d’ici à un an Ségolène Royal de préférence seule ou l’ensemble de ceux qui l’accompagnent, les Menchéviks.

En effet au sein du parti représentant le choix de 50% des militants face à deux voire trois présidentiables, ils ne peuvent se permettre de la voir participer aux primaires.
Mais d’ici là, Sarkosy en bon partenaire aura fusionné l’Aquitaine et le Poitou Charentes pour priver la candidate de son mandat local.

Une fois exclue, Ségolène sera tentée de se présenter de façon autonome pour exister ( sans financement et avec un accès réduit aux médias sur la base du nombre d’élus) ce qui la ferait partager avec Bayrou les voies des modérés.

Ce qui laisse une chance au candidat des Bolchos, même avec un tout petit score de parvenir au second tour.

Le seul avenir réside de fait dans la création avec les écolos d’un grand pôle alternatif capable de disputer au PS le leadership de l’opposition. La liste Europe-Ecologie a fait la preuve de son ouverture d’Esprit, rassemblant de José Bové au verts et à Nicolas Hulôt, discutant même avec Cap 21 qui a choisi de rester au sein du Modem. Un grand parti de gauche ne peut-être un parti sectaire, mais au contraire un parti qui accepte de débattre de tous les sujets. Le terme même de parti devrait être banni. c’est un mouvement , un rassemblement et une dynamique qu’il convient de formenter.

Mais il faudra assurément que Royal renonce à ses propres ambitions. J’ai le sentiment qu’elle y est préte, son ambition première étant assurément la rénovation du parti socialiste et de la gauche.

Réfléchissez Désireux d’Avenir, mais faites vite, le temps joue contre vous.

Publicités
  1. mittsu'
    décembre 8, 2008 à 2:21

    C’EST TERRIFIANT !!!

    DÉSESPÉRANT… :(((

    MAIS, RESTONS UNIS !
    PLUS QUE JAMAIS !

    XXX

  2. Waldo Kanto
    décembre 8, 2008 à 3:57

    Trés bonne analyse du temps.ch. Oui nous sommes avant tout de tradition Socialiste Républicaine, c’est a dire ni Socdem ni marxiste, encore faut-il que nos éléphanteaux (portes flingues) en prennent conscience.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :