Accueil > démocratie, parti socialiste, politique, Segolène Royal > Un PS archaïque, faussement social et incohérent…

Un PS archaïque, faussement social et incohérent…

Un PS archaïque, faussement social et incohérent…
Par Chris le 29/12/2008

Le PS version Aubry va présenter dans les derniers jours de janvier un « contre plan de relance ». La forme comme le fond de ce « contre-plan » sont tous les deux très éclairants.

Ce « contre-plan de relance » sera le résultat de consultation au plus haut niveau dui parti puis, lors d’une réunion pleinière des secrétaires de sections, sera « débattue » ou, plus exactement, annoncé comme la « parole » à diffuser. Dans tout cela, quid du militant socialiste? Peu de choses sinon le fait qu’il recevra le prêche du secrétaire dès la première réunion de sa section. Dans la forme, ce « contre-plan » est mal-né (je n’ai pas dit « mort-né », ne le condamnant pas à priori). C’est un accouchement dans la douleur et dans l’archaïsme d’un PS qui, nous avait-on dit, devait être renouvelé par Arnaud Montebourg. C’est mal parti, la direction nationale reprenant ses mauvaises habitudes ringardes consistant à tout imposer du haut, le militant devant se contenter de tracter et de ne surtout pas poser trop de questions qui pourraient fâcher.

Cet archaïsme est d’ailleurs dénoncé dans toutes les salles de rédaction qui se contentent désormais des dépêches AFP, les points-presse des porte-parole du PS étant systématiquement désertés. « On sait ce qu’il va dire. Le papier, je te le fais à l’avance » me disait hier un ami journaliste. Un archaïsme aussi qui a -et cela vaut bien des sondages- provoqué la désertion quasi généralisée des internautes et bloggueurs, lesquels n’interviennent pas suite aux articles -rares- ayant la direction PS actuelle comme centre d’intérêt. En revanche, si vous souhaitez faire réagir, positivement comme négativement (mais au moins il y a débat), traitez un sujet « Royal »… Les réactions seront immédiates. La différence entre le PS version Aubry et le PS version Ségolène est la même que celle existant entre Xavier Emmanuelli, fondateur du SAMU social, totalement inaudible et effacé, et Augustin Legrand, flamboyant et très efficace porte-parole des mal logés (des pas logés du tout d’ailleurs aussi!). Et, toute ironie mise à part, nous sommes un peu les mal-logés du PS… Mais nous avons notre Augustin(e)… Reconnaissons quand même à Martine le début d’une autocritique lorsqu’elle déclare au Parisien le 20 décembre:

« Le PS avait insuffisamment travaillé pour faire des propositions aux Français et porter un nouveau modèle de société et n’était pas assez là où les Français avaient besoin de lui. » (http://www.leparisien.fr/politique/martine-aubry-le-plan-de-relance-est-…

Martine oublie de dire que la Secrétaire Nationale qui n’a pas assez travaillé, c’était…elle! En charge des affaires sociales pendant trois ans, trois années occupées à ne rien faire en interne/PS…

Voila pour l’archaïsme de ce PS qui pousse le « vice » du vieillissement choisi jusqu’à « contaminer » le MJS, pourtant destiné au renouvellement des cadres. Peut-être faut-il former des jeunes déja vieux pour prendre lieu et place de vieux toujours vieux…

Sur la forme, on ne connait pas encore le détail de ce « contre-plan de relance ». On sait qu’il sera « contre »; on ne sait pas « pour » quoi il sera. Vieille manie ça aussi, illustrée par Hamon sur Europe 1 hier, de toujours être CONTRE sans jamais évoquer la moindre idée POUR… Quelques indiscrétions ont néanmoins été autorisées par la Direction (c’est comme ça que cela se passe partout). Voici donc quelques « idées neuves » qui seront développées avec d’autres fin janvier:

– l’augmentation du smic au 1er janvier.
– conditionner les exonérations de charges sociales accordées aux entreprises à la conclusion d’accords salariaux dans un délai de six mois.
– une action forte en matière de construction de logements sociaux, sans oublier l’aide à l’investissement des collectivités locales.
– mesures pour éviter les licenciements boursiers ou allonger l’indemnisation du chômage.

On ne peut qu’être d’accord avec tout cela. Mais ces mesures n’ont de sens qu’en formant un ensemble cohérent. Or celui-ci s’effondre dès la première mesure: l’augmentation du SMIC. En effet, si la mesure est socialement généreuse, elle entraîne par un effet de dominos, d’autres augmentations de salaires, de TOUS les saliares de la fonction publique entre autres. Car, à n’augmenter QUE le SMIC qui au 1er juillet 2008 était de 1037,53 euros/mensuel net (1321,02 brut sur une base de 35h), comment irez-vous expliquer à un professeur d’école débutant à 1200 euros ou un professeur/chercheur débutant à 1700 euros que le SMIC devient plus avantageux (ou presque) que son propre salaire (certes sujet à évolution).

D’autre part, et plus « philosophiquement », cette augmentation du SMIC, mesure très symbolique pour un PS « hamoniste » se disant à gauche du socialisme, est représentative d’un glissement en fait très « droitier ». Le PS version Aubry soutient de fait le « capitalisme consumériste » qui a remplacé le « capitalisme productiviste ». Ce qu’Aubry dit au bas salaires et aux chomeurs n’est rien d’autre que celui-là: « Consommez! Taisez-vous! Faites tourner les machines du grand capital! » Et encore… La relance économique par l’ incitation à la consommation à outrance profitera D’ABORD aux entreprises étrangères qui ont envahi et continueront de le faire notre marché par leurs produits. Donc oui à une augmentation du SMIC mais si cette mesure est déconnectée d’un ensemble cohérent, elle n’a aucune utilité et peut même s’avérer dangereuse.

Je conclurai mon propos matinal par cette petite nouvelle qui démontre, mais chacun en était persuadé. C’est Libé qui vend la mêche pat l’intermédiaire de notre camarade François Lamy, député-maire (très absent) de Massy-Palaiseau et lieutenant de Martine Aubry. Sa préoccupation actuelle est tout simplement de faire en sorte que « l’environnement soit propice à Martine. Pour qu’elle puisse prendre sa décision dans deux ans » (je cite/Page 28-Libé de ce jour).

Je croyais (mais j’aime jouer les faux naïfs) que l’on ne devait pas préparer 2012…

Sur ce point en tout cas, je peux dire à Martine que nous sommes d’accord. Nous préparons 2012 mais certainement pas pour et par le PS qu’elle nous construit, un PS archaïque, faussement social et totalement incohérent, bien à l’image de l’équipe qui le dirige.

Amitiés

Chris

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :