Accueil > démocratie, droits, féminisme > Une semaine de sexisme ordinaire

Une semaine de sexisme ordinaire

Une semaine de sexisme ordinaire

Voyage au pays du sexisme au jour le jour pendant une seule semaine … Vous verrez que la liste est longue et non exhaustive … Pour celles et ceux qui restent encore persuadés que tout va bien dans le meilleur des mondes – je serai ravie de les décevoir au fur et a mesure que se déplieront les lignes qui vont suivre … Et encore, je n’ai pas pu tout notifier …

Le tout est glané entre le 11 avril et le 17 avril – Blogs, journaux, revues, TV, publicité dans le métro, travail, rencontres – je prends note de tout aspect sexiste au cours des pérégrinations que j’ai l’habitude de faire. Le sexisme se ramasse à la pelle !

Samedi 11Avril

Déjeuner professionnel au cours duquel je fais la connaissance d’une nouvelle collègue. Je lui propose de venir se joindre à un groupe de femmes que j’ai crée il y a quelques années autour de la profession. A ce niveau de la discussion, je n’ai absolument pas parlé de féminisme, juste évoqué la nature du groupe : « composé que de femmes »
Première réaction : « si le groupe est trop féministe, je ne viens pas – je n’ai rien contre les hommes ». Je suis bouche bée – je fais rapidement un petit inventaire du féminisme en qq leçons et ça prend sens – elle viendra.
Mais ce genre de réaction est légion. Je l’aurai à l’usure 😉

Samedi soir c’est la centième de Ruquier avec « on est pas couchés ».

Zemmour l’anti-féministe notoire, s’est une fois de plus illustré avec une remarque de son cru à propos de DSK, véritable victime selon lui, d’un acharnement dont le harcèlement sexuel ne serait au fond qu’un alibi …
Vaut mieux entendre ça que d’être sourd dit le dicton … mais là, j’ai un doute !

Et ça continue avec en apothéose l’interview d’Ericka Moulet par Ruquier … Un basching en direct live de la jeune présentatrice TV de LCI … Elle ne rentre pas dans son jeu débile ce qui le met très mal à l’aise, ses collègues surenchérissent avec lui – pathétique solidarité de goujats – une véritable tournante sexiste verbale s’installe … à gerber.
Bien sûr le lendemain ça va y aller sévère sur le net – ce genre d’attitude en Tv procure une désinhibition complète pour les posteurs misogynes. Les saloperies vont pouvoir pleuvoir quelques jours ! Des sites comme Le Post tolèrent le sexisme à très haute dose dans le contenu des commentaires. La charte soi disant éthique du net est peau de balle. Virer des commentaires gênants sur Sarkozy est plus important pour eux que de faire gaffe au sexisme …

Dimanche 12 Avril

C’est dimanche, on ronronne devant la TV … Je me tape la série des Experts, le premier épisode relate un cas de viol sur mineure – le deuxième sera celui d’une femme dévorée par ses chats … Au même moment sur la 6, le Dr Jeckyll éventre une prostituée en très gros plan ! La peur, l’effroi, le rictus du visage – le message de propagande de toutes ces séries est clair : « regarde ce que tu vas prendre dans la gueule un jour ou l’autre, tout ça n’est qu’une question de temps » … J’ai passée un peu plus de deux heures devant la TV et ce sont les femmes qui auront trinqué toute la nuit. Ils réussissent même à faire passer l’adjointe de Grisom pour une ex tox trop porté sur l’émotionnel, (le vieux poncif N° XXX), alors que lui, bien sûr, il assure, il a toujours la bonne distance et c’est pour ça que (message subliminal N°XXX) elle ne sera jamais chef à la place du chef … Voilà comment on fait rentrer la propagande sexiste à petites dose – un épisode après l’autre … C’est sans fin !

Lundi 13

La semaine commence avec un fait diver bien sanglant – mais en 5 minutes on l’aura tous oubliés : En Grèce un homme coupe les deux jambes de sa femme à la tronçonneuse ! Normal la salope était partie … le tout sous les yeux du gamin ! Très classe !
On continue avec Libé et le blog des 400 culs – un billet sur les femmes qui se payant leurs études ou qui arrondissent leurs fins de mois avec les « calls centers » – les boîtes à cul téléphoniques – tiens c’est marrant, dans la série des Experts l’assistante de Grisom faisait la même chose ou presque, du strip … Elles non plus ne seront jamais chef, enfin il y a peu de chances …

Arrive le scandale de 20 Ans magazine qui exploite toutes ses rédactrices … Un très bon lundi je trouve !

Pour me détendre je reprends une bio de William Blake laissé en stand by il y a qq semaines – une expo à Paris est ouverte en ce moment. Mais toute la cosmogonie de Blake est peuplée de grands dieux – le principe mâle est porté aux nues le principe femelle intervient bien, mais plutôt comme force contrariante, voir ennemie – jamais à l’égal. J’en ai marre …

J’en suis qu’a la page 1 de mes notes – ça va être long … et le lundi n’est pas encore fini …

Je surfe rapidement sur les blogs féministes, la lutte contre Orelsan continue, tant mieux !

22h Série « portés disparus »
Je prends un épisode en vol – je dois attirer la poisse car au moment ou j’arrive un gamin de 9/10 ans se plante devant sa camarade de classe et la traite de sale chienne devant tout le monde et c’est sans ambiguité, très sexuel … Je suis gâtée !
22h30 Je zappe encore et j’essaie de finir ma salade avec la série sur la une – dont j’ai oubliée le nom – elles se ressemblent toutes et là, rebelote : comme dimanche, un bon petit inceste – viol sur mineure etc

je décide d’aller digérer ailleurs que devant l’écran …

Mardi 14

et voila déjà le mardi ! je me dis tiens je vais regarder deux ou trois trucs avant de m’endormir !

01H28 je prends en pleine poire un reportage sur le proxénétisme … chuis dosée là !
Je zappe sur Michel Field et qui je vois sur le plateau ? Brigitte Lahaie ! C’est pas possible ! Seule femme invitée. Comme d’hab un plateau royal de mecs et une ex star du porno …
Circulez il n’y a rien à voir pour moi – j’éteins …

Après-midi : Pendant plus d’une heure je me farcis le troisième technicien Orange venu soit disant dépanner ma ligne – jamais vu de technicienne chez eux … il part en oubliant de me remettre la connexion, au final j’ai tout fait moi-même … et je changerai de fournisseur.

Le mardi soir je serai également gâtée avec un magnifique match de foot ou le film sur Howard Hugues avec Di Caprio. Je tente Howard Hugues – qui traita ses amantes actrices comme des objets et plus tard comme des putes sous contrat – escort 24H/24H … Elles non plus ne seront jamais chefs … Katrin Hepburn avait eu raison de lui préférer Spencer Tracy … Quoique …
« Aviator » c’est typiquement l’apologie du mâle conquérant, sexiste, capitaliste, autocentré. Encore de la propagande.

Mercredi 15

Je tente la TV au réveil … pour me taper les dessins animés idiots du mercredi matin et les pubs sexistes qui vont avec – poupées Barbies, à peine plus évoluées qu’il y a 30 ans … voir 50 … et la fameuse famille Monsieur-Madame – sans oublier les Schtroumpfs : une seule fille avec des millions de petits hommes bleus … c’est pas normal. Les gamines dans les pubs sont déjà fardées comme des escorts – quasi putassières … stop ! stop ! stop !

Allez hop ! café !
Rue 86 : Copé veut décaler le vote d’une nouvelle loi sur l’inceste pour refaire passer Hadopi plus tôt … Les enfants attendront – les faux Pirates et la vente forcé aux Français d’un logiciel espion sont bien plus précieux que l’inceste la pornographie et le pédophilie …. Copé reviendra sur sa décision en fin de semaine …

Noir Désir fait son come back … je le supporte pas, c’est viscéral.

Mini sondage dans Le Post 32% des mecs monopolisent la télécommande au foyer ! Les femmes font autant que les chiens et les chats soit un peu moins de 19%

Footing aux Buttes – de plus en plus de femmes courent en tchador … bien plus que l’année dernière et bien, bien plus qu’il y à 5 ans … l’une d’elle se prend littéralement les jambes dans tout ses habits – elle ne peut pas courir et tenir les multiples couches de vêtements qui tombent trop bas … C’est surréaliste comme vision … Une course d’ éclopée !

Interview de Philippe Lucas dans l’ Equipe : « Si vous mettez un boudin de 80kg qui fait championne olympique du 100m brasse, personne ne va mettre une bille dessus, à part la boucherie du coin » – voilà tout est dit !
A défaut, ça résume bien l’esprit et l’ambiance du sport de haut niveau en général …. OK, on est loin des Athlètes Est Allemandes téstostéronées jusqu’à ce que mort s’ensuive – mais ç’ est pas mieux, car tout ça reste de la viande … c’était bien le message subliminal de Philippe, non ? … Tristes sports !

Je reçois le dossier de presse du Festival Agora – musique contemporaine – sur 31 compositeurs 1 seule femme et elle est Américaine … cette tendance ne change pas depuis 50 ans au moins …

Un passage d’un communiqué des filles de La Barbe retient mon attention. Il s’ agit des intros récurrentes qui disent à leur propos la chose suivante : blablabla  » vous pensiez que le féminisme était ringard, qu’elles sont toutes des lesbiennes et des frustrée, vielles, moches et pas drôles eh bien détrompez vous de nouvelles féministes sont née »
Désolée la Presse – mais ce sont, en grande majorité, des lesbiennes ! Mdr !

Cachez ces gouines que nous ne voulons pas voir !

jeudi 16

Manifestation de femmes afghanes
Elles sont environ trois cents, tout au plus, à avoir manifesté, hier, à Kaboul. La plupart sont jeunes. Leur porte parole Fahiza Rezahi précise qu’elles appellent « le gouvernement à modifier les articles de loi » et exigent que leur droits soient protégés.

La nouvelle loi qui doit être signée, impose aux femmes de la communauté chiite un retour à l’ère des talibans. Elle autorise le viol conjugal tout en stipulant que les femmes ne peuvent quitter leur foyer, chercher un emploi, étudier ou se rendre chez le médecin qu’avec la permission de leurs maris. Un groupe d’hommes et de femmes a aussitôt organisé une contre manifestation, les caillassant et leur hurlant « Mort aux esclaves des chrétiens ! »

La police déployée a tenté de former un cordon de sécurité, permettant aux manifestantes de se disperser.

Le président afghan Hamid Kazaï a promis un réexamen du texte de loi.
Un important religieux chiite Shikh asif Mohsini est outré et vitupère !

Bravo, et courage pour leur lutte !
écrit par Pat22 sur Le Post

Libé : Article, comment les médecins réparent un clitoris excisé … Chiffres effarants : jusqu’à 65000 mutilations sexuelles par an en France … On reste sans voix !

Je tacle Birenbaum sur LePost (et samedi sur le blog d’Olympe) à propos de son article sur Valérie Létard – où il dit : « On ne peut pas, on ne doit pas empêcher un chanteur, un humoriste, un écrivain, un cinéaste, un peintre, etc., de se glisser dans la peau du pire des salopards ! »
C’est d’un creux … ensuite comparer la prose d’Orelsan avec le contenu d’un film de Kubrick comme Orange Mécanique me fait dire que cet homme est décidément aveugle et sourd ! Orange mécanique ne fait pas l’apologie de la violence il traite le sujet sans ambiguité et avec des nuances par dessus le marché, le texte d’Oreslan au contraire n’est qu’une suite de tirs de sniper, faisant une apologie sur le sujet … mais que ne dirait on pas par pur esprit de contradiction et de machisme bien rodé, bien intégré ? et surtout pour continuer à faire de l’audience !

Je ne quitte pas le jeudi sans évoquer Vendredi l’Hebdo : aperçue une accroche sur la pratique du « sexting ». Je découvre ! C’est la mise en scène érotique de soi – circulant entres ados – bien évidemment les filles en font les frais et constituent le gros des envois … on s’auto-pornographie, on s’entre-pornographie et après on va dire que l’impact de la porno sur le net serait marginale etc …

Vendredi 17

Un article sur les fourmis de la BBC me redonne le sourire … Elles ne souffrent pas de sexisme celles-là … elles se sont tout simplement passées de mâles et cultivent tranquillement leurs petits champignons … Pour le reste clonage entre femelles !

Dans le métro une affiche retient mon attention : festival de rock de femmes
« les femmes s’en mèlent »
Je regarde sur le net et ohhh déception, je tombe sur la phrase qui tue : « Porté avec passion et curiosité, reconnu pour son éclectisme et son exigence, le festival nous parle de féminité, non de féminisme. Prenant appui sur une scène féminine de plus en plus riche et variée, il s’est développé au fil des années pour devenir un rendez-vous européen incontournable.  »

« parle de féminité, non de féminisme » … bon ça va, ça me dose ! J’irai pas !

Plus envie de soutenir les branches pourries !

Mattel va créer sur Entropia, un des mondes virtuels sur PC en pleine expansion, son prochain Barbie World … Je crains le pire …

Je termine avec Susan Boyle – la jeune femme de 47 ans – qui a gardé un coeur de gamine – et qui chante comme une déesse … dans ce monde cruel on lui aura donné, accordé la gloire et le respect qu’elle mérite en ayant bien pris soin au préalable d’orchestrer son humiliation publique dans un prime time Britannique. Elle est ce tas de viande dont parlait Philippe Lucas et sur lequel personne ne parie au départ …

Susan, un jour tout cela n’existera plus – je te le promet.

Wildo

Publicités
  1. jevoudraisvivrelibreetegale
    avril 19, 2009 à 1:09

    Waoow quelle liste….

    Je viens d’aller sur la fiche d’un pote sur facebook et voilà la blague qu’a posté son frère sur son mur :

    « Connaissez vous la difference entre une fille de Phukhet et une pizza a emporter ? C’est que la seconde, on peu la comander sans champignons… »

    Une fille répond :
    « ah ben ya p tre aussi avec ou sans odeur de fromage… »

    Sinon j’ai détesté l’humiliation de Susan Boyle. Si tu es pas consommable sexuellement, tu as rien à faire à la télé … c’était le message.

    Merci pour ta liste, on se sent moins seule…

  2. wildo
    avril 19, 2009 à 1:40

    Oui quelle liste et encore j’ai pas tout mis … Et c’est comme ça tous les jours … tous les jours … sans compter le reste, tout ce qui n’est pas consigné dans les médias …

  3. avril 19, 2009 à 8:13

    bravo tu m’as gaché mon dimanche !

  4. avril 19, 2009 à 10:01

    Cette liste rejoint celle de la semaine que j’ai vécue: nous avons donc les mêmes perceptions, combien étonnant.
    Sur @si un forum est ouvert sur S.Boyle, j’y ai fait part de mon constat de sexisme sur le fait que les media relaient sa virginité et ajoutent « qu’elle rendrait heureux tout homme » (allusion à ses capacités ménagères).
    Et évidemment, il s’est trouvé qqun pour râler sur mon comm.
    C’est fa-ti-gant.

  5. wildo
    avril 19, 2009 à 10:13

    et tout ça n’est qu’une petite partie de l’iceberg du sexisme quotidien … il faut faire tout l’inventaire, et le coller sous le nez des Birenbaum, des Orelsans et compagnie …

  6. Romane
    avril 19, 2009 à 11:15

    Les Inrocks ont interviewé Virgine Despentes sur l’affaire Orelsan. Extrait:
    « Je trouve la chanson très bien, efficace, drôle et bien foutue. Dans d’autres communautés, on parlerait, je crois, d’un texte traitant avec une certaine efficacité le « désarroi amoureux » : je t’aime, tu ne m’aimes pas, je suis désespéré, je vais te niquer ta race. Sur le sujet, on doit pouvoir trouver quelques lignes autrement plus violentes chez Racine ou Shakespeare. Je veux dire : ça serait pas genre un thème classique de la littérature, la déception amoureuse ? Bon, mais on parle d’un gouvernement qui en avait déjà après Madame de La Fayette, donc on finit pas se demander s’ils n’ont pas un problème, global, avec le dépit amoureux… De là à penser qu’ils pressentent quelque chose, dans leur propre rang, qui pourrait déconner de ce côté là… va savoir. »

    http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/article/virginie-despentes-linculture-des-dirigeants-politiques-ne-lasse-pas-detonner/

  7. avril 19, 2009 à 11:44

    Olympe a raison, pour nous gâcher un dimanche, c’est réussi. Et le pompon avec les propos de Virginie Despentes que Romane nous envoie à travers la figure… Ajoutons que le PS joue les faux culs sur l’affaire Orelsan. Alors que la classe politique (féminine au moins) s’était unie contre la diffusion des propos haineux, c’est en train de tourner au débat droite liberticide contre gauche so cool. C’est pour manger tout de suite ou on vous l’emballe ?

  8. wildo
    avril 19, 2009 à 11:47

    Je connais très bien l’oeuvre de Skakespeare – et non, désolée, pour Despentes mais tout comme Kubrick quand Shakespeare dépeint les rouages du pouvoir et de la misère intérieure d’être au monde – il use d’une richesse et d’une complexité et d’une variation de registres qu’il est impossible de retrouver dans les chansons d’Orelsan …
    Ces comparaisons deviennent d’ailleurs pathétiques !

  9. wildo
    avril 19, 2009 à 11:58

    Le problème de personnes comme Despentes, Anais et Birenbaum c’est qu’ils sont restés scotchés à certaines poncifs de contre culture véhiculé par la musique des années 70-80 … sans jamais faire le bilan de ces références, sans jamais les analyser … Cette contre culture joue constemment avec la putasserie des femmes, la violence verbale, la sexisation de soi mis en scène etc Là dedans on retrouve pêle mêle le rock, le punk avec comme extension du champs d’expression l’ intégration du BDSM, tatouages, piercings, scarifications etc
    Tout ces outils servent la soi disante liberté d’expression – mais aujourd’hui la résonnance est toute autre – ils ne font que participer au sexsisme ambiant.

  10. Romane
    avril 19, 2009 à 12:04

    Je crois que Despentes réagit surtout à l’aune de la censure qui a frappé son film « Baise-moi » et ne voit guère plus loin. elle en parle d’ailleurs plus loin dans l’interview.

  11. wildo
    avril 19, 2009 à 12:14

    Non non , elle est également pour la Pute Pride – tout ça va ensemble … On arrive aux limites des discours de la contre culture post punk …

  12. wildo
    avril 19, 2009 à 12:19

    Le féminisme est complètement transverse – alors quand on reste enfermé dans sa petite case politique ou socio-culturelle on finira par se prendre un jour ou l’autre le retour du boomerang …
    C’est ce qui arrive à Orelsan.

  13. avril 19, 2009 à 1:32

    Ha ben je vois que je ne suis pas la seule à avoir des réserves sur l’attitude de V.Despentes.
    J’avais pas mal râlé sur un chapitre de son ‘king kong théorie’, me disant qu’elle avait bcp de mal à s’extraire de sa propre expé pour avoir une vue plus consistante des rapports f/h et surtout du féminisme.

  14. avril 19, 2009 à 3:21

    Bon, à mon tour d’être plombée …bonjour l’ambiance … heureusement j’étais passée chez Olympe avant et je m’étais réjouie de la haute teneur des argumentations. Depuis le 24 mars, j’attends que mon parti politique prenne une position et rien, nada … je dois vraiment avoir une argumentation nulle …. Heureusement,Europe Ecologie a pris position et les Verts de la région Centre ont réagi. C’est un premier pas ……

  15. avril 19, 2009 à 9:59

    Vraiment bien ton texte. Oui, c’est bien ça le monde dans lequel nous vivons, malheureusement. Et en tchador ça sera encore mieux; ça ouvre des perspectives réjouissantes pour l’avenir.

  16. wildo
    avril 19, 2009 à 10:57

    Moi ce monde me plombe … j’adhère plus du tout … cet espèce d’immense jeu de rôles à la con …
    Tuer la bête et changer de civilisation, on peut encore le faire.

  17. Romane
    avril 19, 2009 à 11:24

    Je viens de tomber sur un article relatant un fait divers dramatique survenu au printemps de bourges en 2007. Il décrit l’ambiance alcoolisé, trop, du festival. Une femme s’est fait violée par quatre individus au milieu de la foule indifférente..
    L’auteur fait une allusion à orelsan « En plein débat sur OrelSan pour qui les filles sont toutes des « putes » et à quelques jours d’un nouveau « Printemps dans la ville », ce procès a raisonné comme un sérieux appel à la vigilance. » Ca fout vraiment mal à l’aise tout çà. Gros malaise aussi par rapport à la décision du pdb qd on apprend cette histoire. C’est clair que la direction du festival ne veut pas mélanger les deux. L’article souligne l’absence du pdb au procès et d’autres acteurs locaux. Edifiant et effarant.
    http://www.agitateur.org/spip.php?article1198

  18. wildo
    avril 20, 2009 à 8:59

    J’ai fait une année les fameuses fêtes de Dax – même ambiance … c’est pas des Taureaux qu’on lâche en réalité mais bien les hommes … et puis toujours cette chasse en meute, en groupe, en grappes. On la retrouve partout : boites de nuits, fêtes chez des « amis », match de foot, fêtes technos …
    Les filles qui se font violer ça fait parti du jeu, du parcours, de la chasse.

  1. avril 19, 2009 à 1:23
  2. avril 23, 2009 à 9:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :