Accueil > démocratie, droits, Segolène Royal > Des Snipers contre Ségolène Royal !

Des Snipers contre Ségolène Royal !

Samedi 25 avril 2009

Des Snipers contre Ségolène Royal !

Par Désirs d’avenir Paris le 25/04/2009,

Par l’équipe de Ségolène Royal

Copé, Jégo, Fillon, Lefebvre, Darcos… Ils sont tous de sortie et font dans la surenchère. « Folle », « psychotique », « délire quotidien ». Leur violence verbale appelle la violence politique. Ils portent une responsabilité morale considérable dans la dégradation du dialogue et la brutalité des conflits sociaux. Les snipers en tir groupés, tirant à bout portant sur Ségolène Royal ne peuvent pas l’atteindre car son gilet pare-balles est très efficace : la détermination, la soif du respect des autres, la guerre contre l’injustice, le dégoût de toutes les impostures et la force de la vérité. Surtout les millions de sans voix, qui n’en peuvent plus de ce régime, et qui n’arrivent pas à se faire entendre. Non, ils ne réussiront pas à la faire taire, malgré toutes les intimidations et les relais de réseaux médiatiques qui tronquent, relayent et déforment.

Voyez le réseau type à l’œuvre : l’AFP (dirigée par le sarkozyste Pierre Louette, ancien membre du cabinet d’Edouard Balladur) envoie une fausse information sur « La honte d’être française » de Ségolène Royal. Information reprise en Une du Figaro, elle-même reprise dès le matin par Xavier Darcos dans un communiqué AFP… Boucle efficace mais ficelle tellement grosse ! Ah, on oubliait le commentaire scandaleux fait par Paris Match de sondages aux questions bizarres et la question posée par lefigaro.fr demandant à ses lecteurs si le PS devait sanctionner Ségolène Royal !!! Défense de rire tellement c’est triste pour le débat démocratique.

Il est vrai que pour de nombreux journalistes, ce n’est pas facile. Coups de fil du pouvoir, menace de contrôles fiscaux, intimidations, insinuations. Oui, c’est difficile pour eux surtout lorsque Nicolas Sarkozy en parle ainsi : « Les journalistes sont des nullards. Il faut leur cracher à la gueule, il faut leur marcher dessus, les écraser. Ce sont des bandits et encore : les bandits, eux, ont une morale. » En conséquence, soyez vigilants sur l’information. Renseignez vous sur internet. Venez sur le site Désirs d’Avenir.

PS : La saga des attaques de la droite sur le problème des assistantes parlementaires, qui date de plus de dix ans, continue. Une suggestion : et si l’AFP qui est si prompte à relayer cette vieille affaire et pour laquelle sans doute une demie centaine de dépêches a déjà été publiée, prenait le soin, dans le cadre d’une information objective, de vérifier auprès des députés UMP comment ils payaient leurs assistants parlementaires à la même époque ? Etaient-ils payés par l’Assemblée nationale dans le cadre du préavis ou bien par un contrat spécifique relevant des comptes de campagne ?

Quel organe de presse sera assez courageux pour faire la transparence sur cette question ? L’UMP croit tenir un bon filon, jusqu’au jour où un journaliste plus curieux que d’autres mènera une enquête sur le statut des assistantes parlementaires des députés de droite pendant les campagnes, notamment celle de 1997.

Désirs d’avenir Paris http://desirsdavenirparis.over-blog.com/

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :