Accueil > Uncategorized > Un témoignage sur la page Facebook de BHL …

Un témoignage sur la page Facebook de BHL …

Kaveh Ahangar, à 11:37 le 26 juin

Dear Bernard, This is a true story:
In the early days of the Islamic Republic, activists would be rounded up and executed without a trial. Many of them were young women. Since according to the Islamic law, virgins cannot be executed, young women would be forcefully married to a prison guard and raped the night before their execution. The guards would often show up at the families’ houses, introducing themselves as their son-in-law, they would ask for money.
The atrocities the world is witnessing today, is only a glimpse of the crimes committed by the Islamic Republic.

le viol encore et toujours comme arme de guerre …
les femmes ont toujours été les première contre activistes et les victimes les plus nombreuses … alors fuck le voile, fuck la burqua, nom d’un chien !
Publicités
Catégories :Uncategorized
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :