Accueil > démocratie, politique > Lettre de Ségolène Royal au Premier Ministre François Fillon – et vlan !

Lettre de Ségolène Royal au Premier Ministre François Fillon – et vlan !


Poitiers le 31 juillet 2009

Monsieur le Premier Ministre,

Dans le cadre du financement de la ligne LGV Sud-Europe Atlantique pour laquelle le Gouvernement exige une participation des collectivités territoriales, je vous ai proposé le 19 juillet dernier une solution recueillant le consensus de tous les départements et de toutes les agglomérations du Poitou-Charentes. Vous m’indiquez dans votre courrier du 27 juillet que le Gouvernement écarte cette solution et vous demandez que la Région s’engage sur le protocole de financement.

Je déplore cette attitude politicienne qui méprise la démocratie locale. La poursuite du chantage que vous faites, consistant à conditionner les raccordements assurant la desserte des villes de Poitou-Charentes à l’apport des collectivités locales, traduit un manque de respect et de connaissance des contraintes locales. Je relève d’ailleurs que votre menace de ne pas engager immédiatement ces raccordements (rendant leur réalisation assez illusoire dans le futur) est contradictoire avec les objectifs de rentabilité de la nouvelle ligne.

Face à cette menace, nous avons décidé les départements et les agglomérations, pour protéger Poitiers et Châtellerault, de céder à votre chantage immoral, malgré l’irresponsabilité de votre démarche. L’Etat qui gère mal a les caisses vides et rançonne la Région qui gère bien, et n’a pas les caisses vides.

La bonne gestion de la Région, sans augmentation d’impôt, ne permet toutefois pas de compenser la défaillance du Gouvernement et nous devons remettre en cause d’autres investissements pour compenser cette dépense indue car je ne veux pas qu’elle pénalise les contribuables qui souffrent déjà beaucoup de la vie chère. Nous observons également que les annonces du plan de relance gouvernemental ne correspondent à rien de sérieux.

La bonne gestion de la Région démontre que le pays pourrait être géré autrement avec efficacité et justice.

L’apport financier de la Région Poitou-Charentes sera de 110 millions d’euros d’autorisation de programme pour les infrastructures ferroviaires nationale (LGV et autoroute fret ferroviaire). Sur cette base, je vous informe que j’ai fait remettre au Préfet de Région le protocole de financement signé.

Veuillez agréer, Monsieur le Premier Ministre, l’expression de ma haute considération.

Ségolène Royal

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :