Accueil > démocratie, féminisme, politique > Prix gros crétin : Olivia Ruiz essaye de donner une dernière chance à Orelsan

Prix gros crétin : Olivia Ruiz essaye de donner une dernière chance à Orelsan

Rien que le texte, pour décrire l’artiste et son dernier album sélectionné comme révélation de l’année, est débile à souhait :

« Avec des titres déroutants, histoires de fous, histoires floues, ou simplement histoires « de vous ». Bienvenue dans un univers alambiqué, wifi connecté. Un album entier pour éviter de se mettre une balle dans la tête, ou d’en mettre dans celles des autres. »

Ah oué ? Donc bien dans le ton de « je vais t’ avorter à l’opinel » etc ? … Donc c’est bien son univers et pas une fiction.

Sans déconner – musicalement tout le monde est d’accord pour dire dans le milieu du Rap qu’ Orelsan c’est franchement de la merde et nous en plus on dit c’est de la merde sexiste au niveau du texte ! ^^ … De fait cette sélection sent le moisi : quelle révélation !  Olivia Ruiz pense sauver la liberté d’expression d’un artiste alors qu’elle  fait de la comm pour un perdu d’avance … Bref.

S’il y a bien un artiste a soutenir dans la sélection du Prix Constantin 2009 c’est Fred Viola. Et personne d’autre. My two cents, écoutez le si vous ne le connaissez pas encore – ça c’est une vraie révélation musicale . http://www.prixconstantin.com/pages/artistes-2009/fredo-viola.html

Publicités
Catégories :démocratie, féminisme, politique Étiquettes : ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :