Accueil > démocratie, féminisme, politique > Fromage ou dessert : le sexisme au second dégrè, ça reste toujours du sexisme

Fromage ou dessert : le sexisme au second dégrè, ça reste toujours du sexisme

Voilà que la mauvaise foi revient – celle qu’on avait entendu à propos de la chanson « Sale Pute » d’Orelsan à fait école et c’est cette fois-ci le Cantal et sa pub fromagère sexiste qui fait débat.

Le monde de la publicité regorge de clichés sexistes au tout venant : en 2009 les femmes sont toujours dans la cuisine pour une lessive, un yaourt, un plat tout préparé – ce sont elles aussi qui continent à faire de la figuration pour tous les produits ménagers, les produits pour les bébés … Et côté jouets on a guère avancé …

Aucune raison donc que le spot « Chantal a oublié le cantal » sorte du rang – non mieux – de façon perfide il colle une claque supplémentaire à l’image de la femme en n’en rajoutant trois tonnes, histoire de bien se faire plaisir à l’endroit de « la connasse qui te sert de compagne ». Le tout en « rigolant » bien sûr.

J’ai relevé tous les markers sexistes pour rigoler moi aussi  :

Donc Chantal est blonde – premier marker sexiste

Et comme Chantal est blonde Chantal est également bête – deuxième marker sexiste qui fait d’une pierre deux coups en qq sorte.

Chantal est hétérosexuelle – troisième marker sexiste

Et parce que Chantal est Hétero elle doit s’occuper de la cuisine et des courses – quatrième marker sexiste.

Chantal est aux ordres de son compagnon – cinquième marker sexiste.

Elle subit des violences, ainsi qu’une suite de jugements dégradants du au fait qu’elle est une femme blonde,  donc bête, hétérosexuelle et aux ordres de son compagnon. – sixième marker.

Quand on y réfléchit l’empilement et les raisonnements sous-jacent de tous ces markers sont tout simplement énorme. ^^

En réalité il n’y a pas un gramme d’humour dans ce spot – c’est juste une transposition toute plate du sexisme version « blondes » communément colporté dans le langage courant et qu’on connait toutes. Alors le fameux second degrè ils peuvent se le remballer là aussi. Comme je me le dis à chaque fois : le sexisme au second dégrè, ça reste toujours du sexisme !!!

Fermez le banc.

Non au fromage qui tue

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :