Archive

Posts Tagged ‘hedge funds’

The Crisis of Credit Visualized – Part 1 and 2

février 23, 2009 Laisser un commentaire

The goal of giving form to a complex situation like the credit crisis is to quickly supply the essence of the situation to those unfamiliar and uninitiated. This project was completed as part of my thesis work in the Media Design Program, a graduate studio at the Art Center College of Design in Pasadena, California. For more on my broader thesis work exploring the use of new media to make sense of a increasingly complex world, visit my website here. or email me at: jonathan.jarvis@gmail.com

Embed The Crisis of Credit Visualized:
from YouTube
from Vimeo

Writing, direction, animation & sound by Jonathan Jarvis

Narration by John Levoff

Music by Brandon Au – a.k.a – DJ Skwint

Pourquoi je ne suis pas une Obamaniaque

novembre 6, 2008 15 commentaires

Fin 2006 je me connecte à Second Life et en janvier 2007 je fais parti du staff du comité 748 Désirs d’Avenir sur SL. A la même époque se met en place sur Second Life le QG de campagne virtuel d’Hillary Clinton. Curieusement, le vent tourne très vite et « tout le monde » (cad à dire surtout la frange Socdem) se rue plutôt vers le QG d’un sénateur parfaitement inconnu alors : Barack Obama …

La campagne Présidentielle fait rage en France, Segolène Royal résiste avec force contre l’opprobre de son propre camp ainsi que devant le tir nourri de la droite conservatrice Sarkozyste. Le constat est sans appel : victoire de la France sexiste, raciste et conservatrice. Mais victoire au coude à coude, la machine mediatico- financière de Sarkozy copiée sur le modèle des élections Américaines l’emporte de justesse …

Le Démocrates-conservateurs a mon avis en tirent la leçon et provoquent un guerre ouverte fratricide entre Clinton et Obama sachant que les femmes ont désormais une marge de manoeuvre beaucoup plus franche dans l’opinion publique pour arriver au pouvoir et mettre en danger les lobbys traditionnels de la sphère mediatico-financière internationale.

Les Républicains se sachant complètement rincés et insolvables après un bilan désastreux de 8 années de pillage social, économique et financier sur la planète se sont donc tourné vers le plus conservateur des démocrates pour lui apporter un soutien sans précédent : Barack Obama.

On met donc en place un véritable cirque médiatique et idéologique empreint de pensées magiques que ne renierait pas Noam Chomsky dans sa vision de politique spectacle …

Le programme de Mme Clinton était féministe, social, se préoccupait de l’environnement, apportait un projet de couverture maladie universelle, défendait le droit à l’avortement …

Le programme de Mr Obama est conservateur , anti-féministe, propose une sécurité sociale au rabais qui ne met pas en danger les privés – par ailleurs Mr Obama est endorsé par le sacro saint lobby juif, exactement comme Sarkozy l’a fait en France, son conseiller le plus proche est un ancien faucon et ses plus gros donateurs proviennent des flux financiers qui spéculent sur les Hedge Funds

En ce qui me concerne, ça fait beaucoup trop pour que je puisse ne serait qu’un seul instant participer à cette mascarade d’homme providentiel. La mise en scène est énorme. Par ailleurs avec un budget de plus de 2 milliards de dollars en fond privé on ne peut plus parler d’éléction démocratique …

Vaste mascarade donc, dont va se repaître une France et des états unis en mal de repères et de capacité d’analyse. Et hop ! L’Obamania worl wide tour est née. Il est noir et cela suffit,  cela doit suffire, cela va servir d’unique articulation ! Imaginez un seul instant que Royal et Clinton se soient uniquement présentées en tant que femmes, on aurait trouvé cela ridicule n’est ce pas  ? Mais le lobby masculiniste tranche, un homme noir, métis vaut plus qu’une seule femme blanche, féministe de surcroît en ce qui concerne Mme Clinton…

Je suis sincèrement désolée pour tous ceux qui « y croient » … mais le véritable enjeu était allleurs et les Américains comme les Français ont loupé un coche, aveuglés par les paillettes et l’orchestration des lobby ultra capitalistes internationaux  …

Le levier raciste a joué a plein, là ou le levier féministe est beaucoup plus fragile (on peut sans vergogne sexiser n’importe quelle femme, même Mme Clinton) : personne ne peut se permettre en public de désavouer Président Obama sous peine de devenir un raciste notoire et par extention de son support lobby, un anti Juif  …

Clap, clap, clap !!!

Catégories :Obama, politique Étiquettes : , , , ,