Archive

Posts Tagged ‘Orelsan’

indignité humaine : avec Mitterrand deux poids deux mesures – le grand circus misogyne continue

octobre 20, 2009 5 commentaires

quand les hommes sont directement la cible de violences sexuelles explicites, la Police et le Ministre crient à l’indignité humaine avec de grands cris mais quand ce sont des violences sexuelles contre les femmes c’est de la poèsie ….

ça devient insupportable !

Frédéric Mitterrand, juge «intolérables» les propos tenus à l’encontre de la police par le rappeur Morsay

octobre 19, 2009 11 commentaires

Le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, juge «intolérables» les propos tenus à l’encontre de la police par le rappeur Morsay dans une de ses chansons et appelle dirigeants de médias et internautes «au sens des responsabilités», lundi dans un communiqué.

«Dans son clip +j’ai 40 meufs+, le rappeur Morsay tient des propos intolérables notamment à l’encontre des forces de sécurité de notre pays», estime le ministre.

Soulignant que la «liberté d’expression ne doit pas être le prétexte à des dérives incitant à la haine ou à la violence», M. Mitterrand «en appelle au sens des responsabilités des dirigeants de radios, de chaînes de télévision et de sites internet».

«J’en appelle également aux internautes, pour qu’ils ne cautionnent, ni n’encouragent de tels excès», écrit-il.

«Si les bornes de la légalité ont été franchies, c’est à la justice qu’il appartient de décider des mesures appropriées», ajoute-t-il.

«J’ai 40 meufs et j’ai toujours la dalle, c’est Morsay j’nique la police municipale», chante le rappeur dans cette vidéo visible sur internet où un groupe de rappeurs portent pistolets et fusils, pointent leur arme vers la caméra, tirent des coups de feu et font le geste de se trancher la gorge.

«Une atteinte évidente à la dignité humaine»

Vendredi, le Syndicat national des policiers municipaux (SNPM) a demandé que des poursuites soient engagées contre le rappeur, jugeant que sa vidéo n’était «faite que d’injures et d’incitations à la haine et à la violence».

Le porte-parole de l’UMP, Dominique Paillé, a également dénoncé une vidéo «une atteinte évidente à la dignité humaine et un appel à la banalisation de la violence».

Cet été, le ministre de la Culture avait pris la défense du rappeur Orelsan, qui faisait l’objet d’une polémique née du clip de sa chanson «Sale pute». Des associations avaient vu dans ces textes une apologie de la violence envers les femmes, ce dont le rappeur s’est défendu.

Suite à la déprogrammation d’Orelsan des Francofolies de la Rochelle, M. Mitterrand avait alors jugé cette polémique «tout à fait ridicule», estimant que le rappeur avait «tout à fait le droit» d’exprimer son dépit amoureux.

Morsay est membre d’un collectif du Val-d’Oise baptisé Truand 2 Lagalère. Sur son site internet, il affirme posséder un magasin à Argenteuil et des stands aux puces de Clignancourt et préparer un album et plusieurs films.

Alors là il va falloir qu’on m’explique en quel honneur ce clip de merde aurait plus de légitimité à servir de « prétexte à des dérives incitant à la haine ou à la violence » que le « sale pute  » d’Orelsan ??????????? … Et je suis atterrée de voir qu’ une page entière de menaces d’étripages et de promesses d’évicérations de toutes sortes n’ont mobilisé, quand on évoquait « sale pute », ni police ni ministres d’état  … et ne le font toujours pas … la gerbe misogyne d’Etat continue …

Je repose donc ce texte d’Orelsan qui ne porte donc toujours pas selon le Ministre de la Culture Française « une atteinte évidente à la dignité humaine » :

Attends bouges pas j’ai un mail d’Orel j’te rappelle
Ce soir j’suis rentré du taff plus tôt que d’habitude
Je suis passé chez toi pour te faire une surprise
Quand j’suis arrivé t’étais dans ton hall avec l’autre type qui est en cours
avec toi
Et je vous ai vu…
Je vous ai vu vous jeter sur l’autre, il passait les mains sous ton pull
pendant que tu l’embrassais
Putain j’avais envie de vous tuer j’étais choqué j’croyais que tu étais
différente des autres pétasses
J’te déteste j’te hais

J’déteste les petites putes genre Paris Hilton les meufs qui sucent des queues
de la taille de celle de  »Lexington »
T’es juste bonne à te faire péter le rectum même si tu disais des trucs
intelligents t’aurais l’air conne
J’te déteste j’veux que tu crèves lentement j’veux que tu tombes enceinte et
que tu perdes l’enfant
Les histoires d’amour ça commence bien ça fini mal
Avant je t’aimais maintenant j’rêve de voir imprimer de mes empreintes
digitales
Tu es juste une putain d’avaleuse de sabre, une sale catin
Un sale tapin tout ces mots doux c’était que du baratin
On s’tenait par la main on s’enlaçait on s’embrassait
On verra comment tu fais la belle avec une jambe cassée
On verra comment tu suces quand j’te déboiterai la mâchoire
T’es juste une truie tu mérites ta place à l’abattoir
T’es juste un démon déguisé en femme j’veux te voir briser en larme
J’veux te voir rendre l’âme j’veux te voir retourner brûler dans les flammes

Refrain x2

Poupée je t’aimais mais tu m’as trompé
Tu m’as trompé tu as rencontrer un cum tout peter tu la pomper tu es juste une sale pute
Une sale pute une sale pute une sale pute une sale pute

J’déteste les sales trainées comme Marjolaine
Les petites chiennes les chichiteuses les filles à problèmes
J’rêve de la pénétrer pour lui déchirer l’abdomen
Je t’emmènerai à l’hôtel je te ferai tourner dans ma villa romaine
Tu suces pour du liquide tu te casses à marrée basse
Pétasse tu mériterais seulement d’attraper le DAS
Le seul liquide que je t’ai donné c’est mon sperme
Si j’te casse un bras, considères qu’on s’est quitté en bons termes
J’t’aime j’ai la haine j’te souhaite tout les malheurs du monde
J’veux que tu sentes la chaleur d’une bombe j’veux plus jamais que tu me
trompes
J’étais trop fidèle (sale pute)
J’ai les nerfs en pelote (sale pute)
J’vais te mettre en cloque (sale pute)
Et t’avorter à l’Opinel

« Oh mais c est de ta faute t’étais jamais là pour moi »

Oh je m’en bas les couilles c’était de la faute à qui
J’te collerai contre un radiateur en te chantant ‘Tostaky’
J’veux que tu pleures tous les soirs quand tu tu t’ endors
Parce que t’es du même acabit que la pute qu’à ouvert la boite de pandore

Refrain x2

J ai la haine j’rêve de te voir souffrir
J ai la haine j’rêve de te voir souffrir baby
J ai la haine j’rêve de te voir souffrir
J ai la haine j’rêve de te voir souffrir baby

Orelsan : casse toi pov’ connard … dégage ta race de miso !

mars 24, 2009 2 commentaires

Consternant ce texte … je lui réplique donc sur le même ton … y a pas de raison …

Un petit peu de Solanas pour nous remonter le moral s’ impose donc ! 🙂

extrait de scum manifesto :
LA HAINE ET LA VIOLENCE
L’homme est rongé sans relâche par l’amertume de n’être pas
femme et d’être incapable d’éprouver jamais aucun plaisir ni aucune
satisfaction. Il est ravagé de haine, non de cette haine rationnelle
que l’on renvoie à ceux qui vous insultent ou abusent de vous, mais
d’une haine irrationnelle qui frappe sans discernement, haine, au
fond, dirigée contre lui-même.
La violence gratuite « prouve » qu’il est un « Homme », tout en ser-
vant d’exutoire à sa haine ; et puisque l’homme n’a de réactions que
sexuelles et qu’il faut des stimulants vraiment puissants pour exciter
ce mort-vivant, elle lui procure, sexuellement, un petit frisson.

On ne pouvait pas trouver meilleure illustration …

Nous ne sommes pas sur terre pour servir de défouloir !

>>> Action …

Le réputé Printemps de Bourges accueille ce chanteur le 25 avril, c’est À NOUS de leur dire qu’on en veut pas. Orelsan fait l’apologie de la torture et de la barbarie : l’accueillir n’est pas neutre, au Printemps de Bourges de savoir de quel côté il se situe.

Voici quelques adresses (mail ou courrier) où écrire, si vous le pouvez un courrier papier est + efficace :

>>> au Printemps de Bourges,
courrier à Monsieur Daniel Colling, directeur du Printemps de Bourges, 22 rue Henri Sellier, 18000 Bourges ou par mail ici

>>> copie à la Halde : 11 rue Saint Georges 75009 Paris ou par mail ici

>>> copie à Mme Valérie Letard, Secrétaire d’État à la Solidarité, 55, rue Saint-Dominique 75007 Paris

>>> copie à ECVF (Elu-es contre les violences faites aux femmes) – Tour Mantoue – 9, villa d’Este 75013 Paris ou par mail ecvf@ouvaton.org

N’ayez aucun complexe si vous ne savez pas rédiger, ces paroliers plein de haine ne se posent, eux aucune question sur leur style ! Il vous suffit de rappeler les références : chanteur, titre, texte (ou extraits), où vous l’avez trouvé (youtube, et programme du Printemps de Bourges) dire pourquoi ça vous choque, et ce que vous souhaiteriez.  Information à relayer parmi vos réseaux et ami-es, merci !

Catégories :démocratie, droits, féminisme Étiquettes : , ,