Archive

Posts Tagged ‘recollement’

Si ces travaux ne sont pas effectués par la commission, nous saisirons la justice et appellerons à une manifestation devant les grilles de Solférino

novembre 25, 2008 2 commentaires

25 novembre 2008 – 00:02

(AFP) Le camp de Ségolène Royal a posé lundi soir un ultimatum à la commission de récolement chargée de vérifier le vote pour l’élection du chef du PS, menaçant de saisir la justice et d’appeler à une manifestation devant Solférino si ses requêtes n’étaient pas prises en compte.

Dans une déclaration à l’AFP, le maire de Dijon et soutien de Ségolène Royal, François Rebsamen, a donné à cette commission jusqu’à mardi 14H00 pour répondre aux partisans de l’ex-candidate à la présidentielle.

M. Rebsamen a affirmé, après l’annonce de la suspension des travaux de cette commission (précisément jusqu’à mardi 14H00): « Il ne peut y avoir de passage en force sur un vote dont la sincérité est mise en cause ».

« Nous avons la preuve que dans trois sections sur 10 à Lille, il y a eu modification des PV transmis par les sections. Nous voulons voir la liste des votants lors des motions (ndlr: le 6 novembre) et la liste des votants au premier tour -le 20 novembre », a accusé M. Rebsamen.

« D’autres sections lilloises ont fait l’objet des mêmes manipulations », poursuit-il. « Nous pensons que les noms des adhérents qui ont voté pour le poste de premier secrétaire à Lille ne sont pas les mêmes que ceux qui ont voté lors du vote des motions ». « Nous voulons voir les chèques de ces nouveaux adhérents ».

« Faute de quoi, les résultats de ces sections, conformément à la circulaire édictée par le PS, doivent être annulés ».

« Si ces travaux ne sont pas effectués par la commission, nous saisirons la justice et appellerons à une manifestation devant les grilles de Solférino », siège du PS, a menacé M. Rebsamen.

« Je fais encore crédit jusqu’à demain 14H00 à la commission de récolement pour prendre en compte les remarques que nous avons faites, ainsi que sur la Guadeloupe où nous avons la preuve de modifications écrites en faveur de Martine Aubry. Faute de quoi, nous mettrons en oeuvre ce que nous avons dit », a-t-il insisté.

Selon M. Rebsamen, « Martine Aubry ne peut et ne pourra être considérée comme premier secrétaire si les fraudes sont avérées ».

Selon lui, la suspension des travaux de la commission présidée par l’ex-ministre Daniel Vaillant « a pour seul but de nous amener à l’heure prévue sur un rapport prévu, qui nous mettra à égalité ou qui confortera Martine Aubry, parce que la commission se refusera à examiner les lourds contentieux, pour ne prendre en compte que des modificatins techniques qui ne posent pas de problème ».

« Il ne faudrait pas que la commmission de récolement se transforme en commission alibi », avertit-il.

La commission de 13 membres – dont des mandataires des deux rivales – a suspendu ses travaux vers 17H15 lundi, d’un commun accord, selon la direction du PS.

Elle doit remettre au conseil national du parti, convoqué à 18H00 mardi, un rapport sur les litiges électoraux au PS. Celui-ci doit alors trancher entre Mme Aubry et Mme Royal que séparent seulement 42 voix.

comment les adhésions du Nord-Pas-de-Calais échappent à tout contrôle …

novembre 24, 2008 Laisser un commentaire

Voila, pour patienter en cette folle journée de recollement, j’ai glané qq articles de çi de là … dont certains sont pour le moins édifiants.
Donc première chose, la Fédé Nord-Pas-de-calais, qui est donc la plus grosse fédé, celle qui fait à chaque fois balancer les issues des scrutins, cette fédé échappe presque totalement à Solférino et au fichier Rosam. Comment, dans ce cas, pourra t on recoller aujourd’hui et sur quelles bases ????????

Deuxième chose qui me turlupine c’est le fichier Rosam et la période de non adhésion : un adhérant à jour de cotisation qui quitte le parti reste fiché pendant deux ans et peut donc revoter le jour J en réglant à nouveau sa cotise … dans ce cas pourquoi avoir dit que les militants inscrits depuis les présidentielles et les municipales ( et surtout les fameux militants à 20e) ne pouvaient pas voter le 6 Novembre ????? Et a fortiori ceux et celles enregistrées sur le net !!!! ils ont tous payé leur cotisation et on les a « balayés » du fichier à la surprise générale des concernés, alors que logiquement ils doivent y figurer encore ????

Dans de telles conditions – un troisième vote serait aussi illégal que les précédents tant, que toutes les fédés et surtout celle de Martine Aubry ne soient enfin visibles de façon transparente sur le fichier Rosam.

Wildo

documents à consulter en ligne :
Comment-tricher-dans-les-fedes
Congrès du PS : les nouveaux adhérents brouillent les rapports de force
Après Edvige, la polémique sur le fichier des adhérents du PS baptisé Rosam
Les dérives de certaines fédérations du PS : chantages, bourrage des urnes et adhérents fantômes
Et ce commentaire d’Agoravox

quelques extraits choisis :

Les mystères des cartes de militants dans le Pas-de-Calais

Combien y a-t-il d’adhérents au Parti Socialiste ? La question est cruciale puisque ce sont les militants du PS qui doivent voter pour désigner la majorité du prochain congrès et le prochain Premier secrétaire. Ce sont eux également qui votent pour désigner le candidat du parti à l’élection présidentielle. Or, le nombre réel d’adhérents du PS est inconnu, tout simplement parce que certaines fédérations gonflent leurs chiffres.
La fédération du Pas-de-Calais est la plus importante en nombre d’adhérents. Mais Paris doute de la réalité des chiffres fournis par la direction locale car depuis des années, le nombre de militants du Pas-de-Calais ne bouge pas, alors qu’il y a d’importantes fluctuations d’une année sur l’autre dans les autres fédérations. Officiellement, la fédération du Pas-de-Calais compte donc 15 000 adhérents. Mais ce chiffre est faux, et la direction nationale du parti le sait. Un responsable socialiste a d’ailleurs expliqué au Point comment la fédération du Pas-de-Calais faisait pour truquer ses chiffres : « En fait, la fédé du Pas-de-Calais édite ses propres cartes ou les commande par paquets entiers à Solferino, sans aucune justification ». Il suffit après pour la direction locale d’inscrire de faux noms pour gonfler les chiffres de ses militants.
La direction nationale a bien tenté de faire le ménage dans ses listings en demandant à chaque fédération de faire remonter leur liste d’adhérents. Mais la fédération du Pas-de-Calais serait la seule à avoir refusé.

François Hollande a dépêché son directeur de cabinet pour faire le ménage

Toutes les fédérations ont été invitées ces derniers mois à communiquer leurs fichiers au siège national du PS pour mettre à jour Rosam. Toutes auraient accepté selon Le Point… sauf celle du Pas-de-Calais. D’après le Canard Enchaîné, François Hollande a donc demandé à Stéphane Le Foll, son directeur de cabinet, de se rendre dans la fédération du Pas-de-Calais pour rencontrer le président socialiste de la région du nord, qui règne sans partage sur la fameuse fédération. L’explication entre les deux hommes aurait été particulièrement tendue. Il faut dire que l’enjeu est de taille : le poids des fédérations fera la différence au congrès. Il est donc impératif pour la rue de Solferino de s’assurer de l’exactitude du fichier Rosam.

Le fichier des adhérents est lui-même erroné

Le Parti Socialiste centralise le décompte de ses militants dans un fichier baptisé ROSAM : « Répertoire Open Sources des Adhérents et des Militants ». Or, comme nous vous l’avions déjà écrit fin septembre, les grosses fédérations du PS, à commencer par celle du Nord-Pas-de-Calais, truquent leur chiffre et grossissent leur nombre d’adhérents. C’est une habitude chez les socialistes, puisque dans le documentaire « Mitterrand, le roman du pouvoir », Pierre Mauroy confiait que François Mitterrand s’était emparé du PS lors du congrès d’Epinay en 1971 en déclarant un nombre d’adhérents, au groupe qu’il représentait, totalement fantaisiste.
François Hollande avait promis de faire le ménage dans le fichier ROSAM avant l’élection du 6 novembre 2008. Rien n’indique que ce nettoyage ait bien eu lieu et que les principales fédérations ont joué le jeu de la mise à jour transparente de leurs fichiers.

Lors des primaires 2006, les résultats de DSK et Fabius ont-ils été surévalués ?

Certaines fédérations sont donc incontrôlables. Ces pratiques nuisent à la démocratie interne du PS et plus largement à l’image du Parti. Mais, selon Le Point, la direction nationale ne serait pas exempte de tous reproches. A chaque élection interne, la direction du PS n’hésiterait pas à corriger les données au niveau national, notamment pour ne pas humilier les perdants.
Et le Point de révéler que lors des primaires 2006 pour désigner le candidat du PS à la présidentielle, les résultats de Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn ont été « corrigés » par la rue de Solferino, c’est-à-dire réévalués de quelques points juste après la clôture du vote pour ne pas humilier les deux responsables socialistes, battus par Ségolène Royal.

Edifiant non ?